ban
  Accueil   Accueil  | Contact   Contact  |     |  
Menu général :
   
Espace Membre :
 
Privé Masquer le formulaire de connexion
 
Dri'Book
 







 
Flux RSS
 

S’abonner au flux RSS
S’abonner au flux RSS

 
Cocktails :
   
Citations :
  Dieu voulait créer
l'univers en 10 jours.
Chuck Norris lui en a donné 6.

Anonyme


Citations...

 
Jeux & Anim's
 

puce
La Grenouille


Voir plus...
 
 
L'Armagnac
 
 
L'armagnac, moins célèbre que son frère le cognac, est cependant beaucoup plus ancien que celui-ci. Il lui mentionné pour la première fois au XV siècle (1461).

Souvent moins connu, à l'étranger, que le cognac, l'armagnac ne manque toutefois pas de qualités et connaît un engouement mérité auprès des amateurs éclairés.

Il est élaboré en Gascogne à partir de vins blancs de certaines régions des départements du Gers, des Landes et du Lot-et-Garonne. Traditionnellement, l'armagnac provient des vins de cépages ugni blanc, colombard et folle-blanche, distillés en continu (alambic dp, type armagnacais), bien que, depuis quelques années, on autorise pour sa fabrication la méthode de distillation du cognac (deux distillations).

LES TROIS RÉGIONS DE L'ARMAGNAC

1. Le lias-Armagnac (sols sablonneux), d'où vient la meilleure et la majeure partie du vin (environ 50%).

2. La Ténarèze (sols argileux), 40% de la production.

3. Le Haut-Armagnac (sol calcaires), 5% du vin.

L'armagnac bénéficie de l'une de ces appellations quand les vins et l'alambic proviennent exclusivement de la région d'appellation et que la bouteille ne contient pas une seule goutte d'armagnac d'une des deux autres régions.

Sur la plupart des étiquettes, on lit « Appellation Armagnac » ou « Appellation Bas-Armagnac ». Ce dernier passe pour le produit le plus raffiné, comparable à un cognac de Grande Champagne.

En règle générale, les eaux-de-vie des trois régions (parfois seulement de deux) et d'âges différents sont mélangées de façon à donner un produit constant. A la différence du cognac, il existe toute une série d'années de mise en bouteille (millésimes).

Les mentions de vieillissement sur l'étiquette sont toujours liées à l'eau-de-vie la plus jeune entrant dans l'assemblage. La base de cette indication est ce que l'on appelle le « compte », terme qui désigne le nombre d'années en fût. De toutes les mentions de vieillissement, on ne citera ici que les plus importantes :

Au moins un à trois ans : *** jusqu'à ******* (de trois à sept étoiles).

Au moins trois ans : VS ; Sélection de luxe.

Au moins quatre ans : VO ; VSOP ; Réserve.

Au moins cinq ans : Extra ; Napoléon ; Vieille Réserve ; Hors d'Age.


 
Les connectés : (0 membre - 2 visiteurs - 46 visites aujourd’hui) ♦ 109 477 visiteurs depuis le 17/02/2010