ban
  Accueil   Accueil  | Contact   Contact  |     |  
Menu général :
   
Espace Membre :
 
Privé Masquer le formulaire de connexion
 
Dri'Book
 







 
Flux RSS
 

S’abonner au flux RSS
S’abonner au flux RSS

 
Cocktails :
   
Citations :
  Quand Chuck Norris etait
petit, c'etait sa mère
qui mangeait ses légumes.

Anonyme


Citations...

 
Jeux & Anim's
 

puce
Tu T'es Vu quand t'as bu du CHANNEL N°5 ?


Voir plus...
 
 
Apéritifs
 
 
Leur rôle consiste à ouvrir l'appétit et faire patienter avant le repas, mais en aucun cas à apaiser la faim ou contrarier les papilles gustatives.
C'est pourquoi, aux Etats-Unis, on les appelle « before-dinner drinks » ou « starters ».
On peut les classer de la façon suivante :





A) GRANDS CLASSIQUES DU BAR AMÉRICAIN


Ces cocktails sont à l'origine du bar américain et devraient constituer la tradition de chaque bar.
Quelques noms : le Martiny Dry, le cocktail apéritif n°l - le roi des cocktails -, le cocktail de la « blue hour » ; Old Fashioned, le Bronx, le Side Car et le White Lady.



B) APÉRITIFS D'EUROPE MÉRIDIONALE


Les Vermouths et bitters à base de vin d'Europe méridionale se prêtent particulièrement bien aux cocktails-apéritifs. Les apéritifs de base en sont : les xérès (dry, médium, sweet), les Vermouths (dry, bianco, rouge), le Campari, le Cynar ou le Dubonnet.
On peut boire purs la plupart de ces apéritifs. Le Campari et les Vermouths se prêtent particulièrement bien aux mélanges. Ils servent de base à de nombreux cocktails : Campari Cocktail, Cyriar Cocktail, Arnericano, Negroni.
Dans le sud de l'Europe, on apprécie beaucoup les « spiritueux apéritifs » comme les « amers » (Aperol, Campari, Cynar, Picon, Suze) et les « anisés ». La Méditerranée est une véritable « mer d'anis » (nukka en Tunisie, Gras algérien, Cristal espagnol, Berger, Casanis, Pernod, Ricard et autres pastis en France, Sambuca italienne, Ouzo de Grèce, Raki turc ou arak libanais).

Ils sont souvent consommés alongés d'eau plate ou gazeuse. Bien entendu, tous les cocktails au Champagne peuvent également constituer d'excellents apéritifs.
Comme les « hard drinkers » (vrais leveurs de coude) sont de plus en plus rares aux Etats-Unis et que les habitudes de boire ont changé, le spritzer (vin blanc additionné d'eau gazeuse), le martini dry, et la bière peuvent faire office d'apéritifs.
Tous les barmen du monde devraient enfin s'élever contre le fait que certaines personnes accablent tant leur estomac et leurs papilles gustatives avant de se mettre à table qu'il leur faudrait en réalité jeûner une journée entière avant de pouvoir véritablement jouir de leur repas. Certains restaurateurs se refusent à servir des apéritifs trop marqués, nuisant à la délicatesse de leurs plats.
Si l'apéritif permet de patienter avant le repas et d'ouvrir l'appétit, il ne doit jamais se substituer au repas lui-même, bien que l'humour britannique mentionne le fameux « One big Martini dry lunch ».

 
Les connectés : (0 membre - 1 visiteur - 1 visite aujourd’hui) ♦ 74 480 visiteurs depuis le 17/02/2010